Actualité

João Espirito Santo
15 février, 2018 / , ,

Un des plus célèbres dentistes portugais, présent régulièrement en programmes télévisés, a une mission qui l’emmène à révéler un côté solidaire : faire sourire et prendre soin de la santé oral, même pour les personnes dans une situation économique plus débile.

En Portugal il est connu surtout par “Senhor Doutor” ou “Doutor João”, grâce a sa participation dans un programme de télévision dans le quel il fait des traitements dentaires gratuits aux plus défavorisés. De plus de ses consultations et investigations, il donne des cours à des écoles portugaises et espagnoles.

Né à Porto en 1979, João Espirito Santo a étudié et travaillé presque toute sa vie dans la ville, où il a fondé et dirige la Clinica Medical Art Center. Malgré, du a des questions académiques et professionnels, avoir voyagé beaucoup pendant les dernières années, Porto, et surtout la zone de Foz sont son lieu de confort. C’est ici que tient place sa clinique et réside et où se situe quelques de ses endroits favoris. Marié et père de trois fils, João Espirito Santo apprécie les plats et restaurants les plus traditionnels, et ne dispense pas une promenade en famille au bord de la mer ou du Rio Douro.

 

  • Bar 

Casa do Livro (R. da Galeria de Paris, 85 Porto)

Fé Wine & Club (Praça D. Filipa de Lencastre nº1)

  • Restaurant

Cepa Torta

Rue de Gondarém 843, Porto

  • Une promenade

Jardins de Serralves

Ou faire une promenade à vélo de  Foz jusqu’à Afurada, traversant en bateau et revenant par le pont D. Luís

  • Lieux romantiques

Jardins do Museu do Vinho Porto –  Rua de Monchique 94

  • Un secret de la ville (endroits peu connus)

Enroladinhos de fiambre (jambon) à Casa Bacelar (Praça Dom Afonso V, 55, Porto) Filet ou «cabidela»(ragoût d’abattis cuit dans le sang des volailles ) au restaurant  A Capoeira (Esplanada do Castelo 63, Porto) Capela de Santa Teresinha

Un jour en Porto avec: Susana Ribeiro
6 février, 2018 / , ,

L’auteur du blog Viaje Comigo (www.viajecomigo.com), Susana Ribeiro a passé ses dernières années à voyager à travers le monde. Mais c’est à Porto où elle vit qu’elle finit toujours par revenir et comme nous le montre les suggestions qu’elle nous offre, c’est une ville qui la surprend toujours. Voici les suggestions de Susana Ribeiro pour une journée inoubliable à Porto.

Petit déjeuner

Carvalhido est un quartier qui réunit les meilleures boulangeries de la ville. Nova Real est le meilleur endroit pour commencer sa journée avec un petit déjeuner à base de pain et pâtisseries toujours fraiche. « J’y mange et tout est bons du salé au sucré, je ne peux rien recommander. Faites-vous plaisir en regardant les vitrines, je vous préviens le choix n’est pas facile ».

 

Café en milieu de matinée

Je ne prends pas de café. Quand je voyage on me dit souvent en rigolant que je dois être la seule portugaise qui n’en boit pas. Mais si vous voulez un thé vous pouvez choisir Tavi à Foz avec vue sur la mer, et bien sur une petite pâtisserie pour accompagner. »

 

 

Shopping

« Qui dit shopping dit vitrines. Vous pouvez vous promener dans la rue Miguel Bombarda où il y a le centre commercial du même nom. Il y a de nombreux magasins et des galeries d’art à visiter. Si le temps le permet, il y a le Palacio de Cristal qui mérite un détour pour une promenade dans la zone. »

 Déjeuner

Francesinha obligatoire. Vous avez le reste de la journée pour dépenser toutes les calories. La rue Passos Manuel est connue comme étant la rue des francesinhas, vu le nombre de restaurants qui en servent. Le grignotage s’est étendu jusqu’à la Praca dos Poveiros. Tout le monde a une opinion différente sur la meilleure francesinha, je vous laisse choisir. Mais pour moi ce sont celles de Lado B.

Shopping

Au numéro 123 de la rue de Guedes de Azevedo, le mercado Loft Store vous propose de nombreux articles de décoration avec des pièces originales, une bonne idée de cadeau.

Dîner

Après le shopping et une petite promenade à Foz, vous commencez à avoir faim. Mais quelle restaurant choisir pour le dîner ? Je vous propose Wish (Largo Igreja da Foz) qui sert des plats traditionnels et du sushi ou le BH Foz (Avenida do Brasil) qui sert de tout et se trouve juste devant la mer.

Petit verre

De nos jours, les soirées à Baixa do Porto se passent beaucoup dans les rues. Mais s’il fait froid, je vais au bar Gin House qui a une bonne ambiance et est calme pendant la semaine.

Danser:

Il y a peu de temps j’ai découvert le bar Embaixada Lomografica do Porto (près de la praça Carlos Alberto) et le Garden’s (travessa de Cedofeita) qui sont parfait pour discuter et danser.

Galerie de la biodiversité—Centro Ciência Viva
6 février, 2018 / , , , ,

Totalement dédié à la biodiversité, la galerie de la biodiversité-Centro Ciência Viva est beaucoup plus qu’un musée. Unifiant science et art, c’est un espace moderne et pensé pour créer des expériences inoubliables. Jusqu’à la fin d’Avril l’espace reçoit l’exposition photographique Photo Ark.

Ce centre intègre le Museu de Historia Natural e da Ciência da Universidade do Porto(MHNC-UP) constituant, avec le Jardim Botânico, un des pôles de cette institution liée à l’Université de Porto. Localisé dans la mythique Casa Andersen – Lieu qui a inspiré la célèbre poétise portugaise Sophia de Mello Breyner- la galerie de la biodiversité est entouré par le magnifique Jardim Botânico, un lieu de visite obligatoire pour les amants de la science.

C’est un lieu où l’art se mélange avec la science et l’histoire naturel, stimulant l’interactivité et les expériences sensorielles. L’exposition permanente regroupe 49 produits expositives et installations, organisés en 15 thèmes principaux qui approchent différents aspects de la diversité biologique et culturel, mais d’une forme quasiment unique partout dans le monde. Dès les modèles mécaniques jusqu’aux surfaces multimédia, existent différentes formes d’introduire le visiteur en histoires sur la vie racontés à partir de la science, de la littérature et de l’art.

 

 

L’arche de Noé photographique

Jusqu’au 29 avril, la galerie de la biodiversité reçoit l’exposition photographique de National Geographic Photo ark, basé dans le projet De Joel Sartore. 10 ans auparavant, ce photographe a dessiné un objective : photographier toutes les espèces existantes en captivité, pour créer un des plus grands fichiers de la biodiversité du monde. Cette L’arche de Noé photographique prétende émouvoir le publique à se dédié à la protection des animaux plus vulnérables. Plus de 7000 espèces ont été déjà représentés et les plus belles images peuvent maintenant être vus dans cette exposition à ne pas manquer.

Informations:

Galerie de la biodiversité

Rue de Campo Alegre, n.º 1191, Porto

Horaire. De mardi à dimanche, 10h00 à 18h00

Simple billet: 5€

Essência do Vinho : un toast au vin portugais
6 février, 2018 / ,

Du 22 au 25 février, le Palácio da Bolsa reçoit environ 400 producteurs de vin portugais qui vont faire connaître plus de 3000 vins de tout le pays. L’Essência do Vinho (essence du vin), qui célèbre dans cette édition 15 ans de vie, c’est un évènement à ne pas perdre pour les appréciateurs d’un bon vin.

Les vins portugais sont de plus en plus, appréciées et reconnus internationalement. Le chemin vers la gloire, a été ouvert des siècles auparavant par le vin de Porto, mais du Minho au Algarve, passant par Açores et Madeira, il existe une quantité interminable de vins de qualités qui vaut la peine connaître.

La divulgation des vins portugais c’est l’objectif principal de cet évènement qui est déjà une autre référence obligatoire dans l’agenda des habitants de Porto ou des visiteurs de la ville pendant ces jours-là.

La 15ª édition de l’essence du Vin conte également avec le TOP 10 Vinhos Portugueses, rejoignant la sélection de vins mieux qualifiés par une revue spécialisée. Ces vins seront évalués par un juré de spécialistes de différentes nationalités, qui choisiront les 10 meilleurs vins.

 

L’évènement a 50 activités parallèles, y compris le domaine gastronomique, comptant avec la présence de chefs étoilés Michelin et harmonisation avec des couvercles. La dernière édition de cet évènement a reçu plus de 20 000 visiteurs, 30 % étrangers.

Informations :

Vente anticipée de billets en www.essenciadovinhaporto.com (entrée et un verre d’épreuve : 20€). Dans le lieu et dans les jours de l’événement, l’entrée coûte 25€.

22 de février / 15:00 – 20:00

23 de février et  24 de février / 15:00 – 21:00

25 de février / 15:00 – 20:00

Le Porto de Catarina Beirão
15 janvier, 2018 / , ,

Elle a 17 ans et les plages de Porto et de Matosinhos sont une seconde maison pour cette prometteuse surfeuse portugaise et championne régionale féminine dans la catégorie sub-18. La passion pour le surf commença à l’âge de 5 ans et lui a permis de connaître de nombreuses plages nationales et internationales, mais c’est à Porto où se trouvent certains de ces lieux favoris.

L’athlète du Surf Club de Porto ne cache pas sa passion pour la mer et pour les plages de Porto, partageant avec les lecteurs du Hey Porto ! certaines de ses suggestions pour des journées bien agréables dans la ville.

Bar : Bonaparte, avenue du Brésil

J’aime l’ambiance. J’apprécie parce que c’est un bar traditionnel situé dans le quartier où j’ai toujours vécu, parce qu’il sert un steak dans du pain fabuleux et parce que je m’y rends avec ma famille et mes amis.

 

Restaurant : Picaba – Édifice Transparent – cuisine saine, face à la mer et à la plage où j’ai initié le surf. Les employés nous connaissent et nous nous sentons comme à la maison. Il offre un menu Surf et malgré les diverses fois que je m’y rends, je ne m’en lasse pas.

 

Promenade : la marginale de la Foz jusqu’à la Ribeira– se promener, pour moi, ce doit être auprès de l’eau et si possible, voir la mer. J’ai la chance de vivre dans un quartier unique de Porto, presque face à la mer, ce qui me permet de faire cette promenade régulièrement. Une promenade qui n’est jamais la même, parce que la particularité de la mer c’est que nous la voyons toujours de façon différente. Il y a une odeur iodée typique et même les jours de brouillard et de froid, la sirène (provenant du phare pour prévenir les bateaux quand il y a du brouillard) fait de cette promenade un moment unique.

 

Lieu idéal pour surfer :   la plage de Maceda (Ovar – Aveiro)

J’adore l’accès à travers la forêt et les falaises qui font partie de la plage. C’est le lieu rêvé pour le surf.

 

Un secret de la ville : le jardin des Virtudes – moins connu auparavant, il continu à être un endroit magique. Je me souviens la première fois où je m’y suis rendue et j’ai découvert la merveilleuse vue que ce jardin possède. Une vue sur notre fleuve Douro et alors qu’il se situe au centre-ville, avec le tribunal et le jardin de la Corderie derrière. Je suis sûre que, pour celui qui s’y rend pour la première fois, il sera surpris par la vue merveilleuse sur notre ville.

12 RAISONS POUR ACHETER LA PORTO.CARD
9 janvier, 2018 / ,

Sachez pourquoi la Porto.CARD peut être votre meilleur achat pour 2018

1 – Prix attractif

Il est possible d’acquérir la Porto.CARD piétonnier à partir de 6€ ou opter pour la version digitale, pour à peine 5,70€. Est-il avantageux d’acheter 1 carte pour une journée sans accès aux transports en communs ?

Nous vous donnons un exemple : avec l’achat d’un billet pour une croisière d’une journée sur le Douro, vous obtenez un décompte allant jusqu’ à 20%. En réalité vous économisez plus de 10€, tenant compte du prix d’achat de la carte.

2 – Avec ou sans transport en commun

La Porto.CARD existe avec ou sans transport en commun. Cette version piétonnière est une excellente option pour ceux qui ont une voiture ou ceux qui prétendent louer un véhicule, une moto, une bicyclette, etc.

Tout est disponible avec la Porto.CARD. Si c’est le cas, vous pouvez profiter d’une réduction allant jusqu’à 57% sur les parkings SABA.

 

3 – Accès illimité et gratuit aux transports en communs.

Si vous optez pour vous déplacer en transports en communs, et pour chacune des modalités disponibles, le transport est à partir de 13€, (1, 2, 3 et 4 jours), vous avez un accès illimité à toutes les lignes du métro et sur tout son parcours, ainsi que sur les lignes de bus de la STCP et les trains urbains Trofa-Valongo-Espinho. Vous ne pouvez pas oublier d’oblitérer votre billet Andante Tour à chaque changement de ligne et/ou de transport.

 

4 – Offre culturelle et touristique diversifiées

La Porto.CARD vous donne la plus actuelle et diversifiée offre culturelle et touristique : des musées aux monuments, circuits touristiques (à pied, en voiture, à vélo, en moto, en minibus, voiture classique, en bateau, en voilier, en hélicoptère, en segway, en tuk tuk, en pousse-pousse), il existe mille et une façons de découvrir Porto et bénéficier de décomptes avantageux. Les restaurants et les boutiques font partie des plus de 170 points d’intérêts à découvrir sur la Porto.CARD.

 

5 – Facilité et commodité d’achat

Saviez-vous que vous pouvez acheter préalablement la Porto.CARD sur short.visitporto.travel/portocard, aux Offices de Tourisme ou au guichet de Nova Câmbios à l’aéroport de Porto ? Vous pourrez également acheter la Porto.CARD digitale sur buyportocard.visitporto.travel ou avec l’App (Porto Card – Official City Pass) et commencer à bénéficier de votre carte dès votre arrivée. Vous disposez de plusieurs options pour vos déplacements : métro, bus de la STCP ou la réservation d’un transfert à prix réduits avec la Porto.CARD. Il suffit de choisir la modalité qui vous conviens le mieux !

 

6 – Restaurants de cuisine variée

Sur la Porto.CARD vous trouvez dès la cuisine traditionnelle à la cuisine de chef, étant cette dernière décorée avec une étoile Michelin. Evidemment la « francesinha » est présente avec trois restaurants dont c’est la spécialisé, ainsi que d’autres types de gastronomie. Réduction allant jusqu’à 15%.

 

7 – Un monde de circuits touristiques

Saviez-vous que sur la Porto.CARD vous trouverez des réductions sur plus de 80 circuits touristiques qui inclus des promenades à Porto, sur le fleuve Douro et sur la région du Minho ? Des promenades diurnes ou nocturnes ? En bus panoramique ou en téléphérique ? De gastronomie ou littéraire ? D’architecture contemporaine ou au centre historique ? Le plus difficile sera de choisir. Réductions allant jusqu’à 25%

 

8 – Connaître l’authentique vin de Porto

Avec la Porto.CARD vous aurez l’opportunité de faire le parcours des 9 caves à vin de Porto, connaître son histoire et faire des dégustations de ce vin internationalement acclamé. La carte vous offre une entrée gratuite à une cave et pour les autres, une réduction qui peut aller jusqu’à 30%, de novembre à mars.

 

9 – Les familles avec enfants

Ils existent plusieurs lieux à visiter en famille et pour se divertir avec les plus petits, avec des réductions allant jusqu’à 50%. Profitez pour décompresser ou vous amuser avec les enfants pendant que vous économisez beaucoup d’argent.

10 – Pour les plus romantiques

Si vous recherchez du romantisme, Porto est la ville de prédilection. La Porto.CARD vous offre les lieux les plus romantiques à visiter, pour profiter de la bonne gastronomie et faire des achats pour celui ou celle que vous adorez ! Réductions allant jusqu’à 20 %

11 – Pour les plus jeunes

Des activités pour les plus jeunes sont disponibles sur la Porto.CARD. Allant des cours de surf, au jet boating, au canyoning et au rafting, et les parcours de 4×4 à travers la nature du Douro et do Gerês, il existe de nombreuses options pour les esprits plus aventuriers.

 

12 – Les modalités adoptées aux nécessités

La Porto.CARD existe en 8 modalités : 1, 2, 3 et 4 jours, avec ou sans transport, ce qui offre une plus grande flexibilité sur le choix de la carte qui conviendra le mieux. Le fait que ce soit la carte officielle de la ville, offre garantie et confiance.

 

– Le conseil personnalisée aux offices de tourisme

Si vous achetez la Porto.CARD aux Offices de Tourisme, vous serez accueillis personnellement par des agents d’accueils touristiques qui connaissent parfaitement la ville et sauront vous indiquer les meilleures solutions pour votre visite. Venez nous voir et surprenez –vous !

Sobrinho Simões – Un originaire de Porto qui est l’orgueil de la ville.
5 décembre, 2017 / ,

En 2015, la revue The Patologist l’a élu comme étant le pathologiste le plus influent du monde. Manuel Sobrinho Simões est un passionné de Porto et un des grands motifs d’orgueil de la ville où il est né en 1947.

Il est mondialement connu pour ses recherches dans le domaine du cancer de la tyroïde, mais aussi par les écoles de pathologie qu’il a aidé à créer à travers le monde. Fondateur de IPATIMUP (Institut de Pathologie et Immunologie Moléculaire et Cellulaire de L’Université de Porto) – une unité de recherche reconnue internationalement et qui réalise annuellement des centaines de diagnostics pour des hôpitaux et instituts d’oncologie en Europe et en Amérique – c’est un véritable workaholic, mais toujours attentionné et préoccupé avec les grandes questions qui l’entoure.

Né dans une famille liée à la médecine: son arrière-grand-père et son grand-père ont été médecins et son père, professeur et investigateur dans le domaine de la biochimie. Il est né à Paranhos, étudia au quartier da Antas et au lycée Alexandre Herculano, puis s’inscrit à la Faculté de Médecine de l’Université de Porto. Déjà au lycée, et au cours de son parcours universitaire, il obtint d’excellentes notes, ayant conquis de nombreux prix du mérite.

Adepte du FC Porto, il pratiqua le hoquet à Estrela e Vigorosa Sport et fut sacré champion universitaire de ping-pong.

Ce fut à l’université de Porto qu’il apprécia la pathologie. Sa passion pour les voyages vient de sa jeunesse, grâce à l’argent qu’il gagna des prix du mérite reçus et de l’aide de son grand-père. Après s’être marié, il étudia pour son post-doctorat à Oslo, en Norvège et ce sera à partir de cette expérience internationale qu’il sera connue internationalement.

Non seulement, il collabore avec les universités et les hôpitaux du monde entier, comme il est auteur et coauteur de centaines d’articles. À 70 ans, il continue à avoir un rythme intense dans son travail,  n’oubliant pas ses petits-enfants et sa famille, avec qui il aime passer son temps libre. Étant jeune, il jouait dans le jardin d’Arca d’Água, mais actuellement il préfère les promenades à vélo au Parque da Cidade (Parc de la Ville).

 

 

 

 

 

 

Vin de Porto: une tradition de Noel
5 décembre, 2017 / ,

Au Portugal, Noel est un bon prétexte pour boire, acheter ou offrir du vin de Porto. Visiter les caves du vin de Porto est la meilleure façon d’avoir à table ou sur sa liste d’achat de Noel, les meilleurs vins.

La diversité est importante et chaque type de vin de Porto s’adéquat à des plats et à des moments particuliers, d’où l’importance de connaître bien ce vin, car ainsi vous serez en condition de l’apprécier dans toute sa plénitude.

Les meilleurs endroits, où vous serez tout sur le vin de Porto, sont les caves situées à Vila Nova de Gaia. C’était là que, jusqu’ au siècle dernier, amarraient les embarcations venues des domaines du Douro chargées de tonneaux de vin, qui était par la suite emmagasiné dans des énormes entrepôts situés au bord du fleuve, où la lumière et l’humidité aidaient à ce que la saveur, la couleur et la texture soient affinées.

De nos jours, les caves sont des endroits presque obligatoires pour ceux qui visitent Porto. Non seulement vous connaîtrez toute l’histoire du vin de Porto : du chemin parcouru par les raisins depuis le Douro jusqu’au moment où ils arrivent dans votre verre, mais aussi vous aurez l’opportunité de gouter et d’acheter plusieurs sortes de vin.

Nous vous suggérons les visites aux caves Ferreira et aux caves Sandeman

CAVES

Ferreira

 

 

70, Avenue Ramos Pinto, Vila Nova de Gaia

Horaire: 10h00 – 12h30 / 14h00 – 18h00

 

 

 

Visite Classique | Prix 10€ pax :
Visite aux Caves, inclus la salle des effets personnels de Dona Antónia et au Musée, avec dégustation de deux vins de Porto.

Visite Dona Antónia | Prix 20€ pax:
Visite de groupe réduit, avec une vaste dégustation et une sélection de 5 vins de Porto, dans un espace réservé.

Visite Casa Ferreirinha | Prix 14€ pax:
Visite aux Caves, avec une dégustation de 3 vins du Douro DOP Casa Ferreirinha, productrice   du fameux Barca Velha.

 

Sandeman

 

3, Place Miguel Bombarda, Vila Nova de Gaia

Horaire:
Tous les jours | 09h30 – 12h30 / 14h00 – 17h30

 

 

 

Visite Classique | Prix 10€ pax:
Visite guidée avec dégustation de deux vins de Porto Reserve

Visite 1790 | Prix 20€ pax:
Une visite guidée qui débute au Musée Sandeman et qui se termine par une vaste dégustation de vins de Porto, à l’espace 1790

Visite « 100 Anos de Tawnies  Velhos » | Prix 40€ pax:
Une visite pour découvrir la longue tradition de Sandeman sur le processus de maturation  et blend du vin de Porto. Au final, une dégustation complète d’un siècle de Tawnies – dégustation de 10, 20, 30 et 40 ans – dans un espace réservé et intimiste qui auberge la collection des anciennes bouteilles de Sandeman.

Visite Premium | Prix 13€ pax:
Une visite guidée à travers des Caves Sandeman, avec dégustation de 3 vins de catégorie superieure (Branco, Ruby e Tawny).

Points d’intérêt:
Collection des bouteilles Sandeman – plus de  60 exemplaires de bouteilles anglaises faites à la main, des XVIIème et XVIIIème siècles.

 

 

 

 

Un mois à célébrer Noel
4 décembre, 2017 / ,

Jusqu’au 7 janvier, Porto s’illumine avec les couleurs de Noel. Allant d’un arbre géant jusqu’à la piste de glace, il y aura des divertissements pour toute la famille.

Les illuminations de Noel sont déjà une vieille tradition dans la ville de Porto, mais cette année elles seront plus importantes, amenant la magie de cette époque festive à d’autres rues. Près de deux millions de micros lampes, néon et LED, en blancs, dorés et bleus vont faire briller les rues de Porto et servir de scénario aux achats de Noel au centre-ville et Boavista, mais également dans des quartiers comme la gare de Campanhã , Bonfim, Marquês, Carvalhido et Foz.

Cette époque de Noel débute le 1er décembre, à la tombée de la nuit, moment où l’arbre géant, placé devant la Mairie de Porto, s’illumine, ainsi que toutes les illuminations des rues. Au même moment, aux Aliados, cet instant sera accompagné par un concert et un feu d’artifice. Ceux qui perdent cet instant, auront beaucoup plus à voir jusqu’au 7 janvier.

Au long de cette période, il y aura également deux patinoires: une Place de D. João I et l’autre Place de Mouzinho de Albuquerque (rond-point de Boavista). Offrant ainsi d’autres divertissements et pour tous les âges.

Le 31 décembre, comme à son habitude, le réveillon de fin d’année se passe aux Aliados, mais s’étend sur toute la ville.

Rue Sá da Bandeira
7 novembre, 2017 / , , ,

De fermes et de ruelles est née une rue cosmopolite.

De nos jours, c’est l’une des rues les plus centrales et mouvementées de Porto, mais elle est née dans un endroit qui auparavant était occupé par des terrains agricoles, ruelles et même par des remises.

Son propre nom a une histoire curieuse: Bernardo Sá Nogueira de Figueiredo était un maréchal fidèle aux troupes libérales.  Durant le Siège de Porto, pendant la guerre entre libéraux et absolutistes, le bras qui transportait le drapeau libéral fut amputé par l’ennemi.

Il passa à être connu comme Sá Bandeira. Plus tard, il assuma des fonctions politiques de renoms, étant devenu ministre. Il sera aussi distingué avec des titres de baron, vicomte et marquis.

La rue Sá Bandeira ne surgit qu’au XIXème siècle : jusque-là, elle était encore un lieu avec des fermes et des terrains de cultures, pour beaucoup d’eux, appartenant à D. Antónia Adelaide Ferreira (A Ferreirinha), un des personnages les plus importants de l’histoire du vin de Porto. La zone avait également des petites ruelles qui furent quasiment toutes détruites.

 

La rue commença à être construite en 1836, mais les premières maisons ont surgi sept ans plus tard. En 1875, elle fut allongée jusqu’à la rue Formosa et a continué jusqu’à la rue de Fernandes Tomás (1904), ce qui obligea à la démolition des remises où se logeaient les chevaux qui, à cette époque, servaient de transports publics. Plus tard, la rue sera prolongée jusqu’à la partie sud et plus tard jusqu’à la partie nord, pour devenir ce qu’elle est actuellement.

Points d’intérêts

 

Théâtre Sá da Bandeira

Il ouvrit en 1870, mais auparavant il avait existé, sur ce lieu, des structures plus rudimentaires destinées aux spectacles. À cet endroit est passée, en 1895, Sarah Bernhardt et ce fut aussi à cet endroit qu’ont été projetés les premiers films produit au Portugal. Il serait le premier théâtre de Porto à utiliser des illuminations électriques.

 

 

 

Le marché du Bolhão

Le marché le plus traditionnel de la ville fut construit au-dessus d’une bulle d’eau (l’origine de son nom). Daté de 1850, c’est un bel exemple de l’architecture néoclassique, mais c’est à l’intérieur que se trouve l’âme de Porto. Les produits frais, la sympathie des commerçants et la fraicheur des produits traditionnels de Porto méritent une visite.

 

 

Palácio do Comércio (Palais du Commerce)

Edifice résidentiel, de commerce et de bureaux, qui surprennent par son ampleur. Ses sculptures de chevaux qui se trouvent au sommet, méritent d’être vues, bien comme toute son architecture. Il fut construit dans les années 40 par le couple d’architectes David Moreira da Silva et Maria José Marques da Silva, fille de José Marques da Silva, un des architectes les plus importants de la ville.

 

 

L’ancien café A Brasileira

Actuellement il est en chantier et sera transformé en hôtel, mais c’est un édifice avec une histoire. En 1903, Adriano Teles, qui fut émigré au Brésil, ouvrit ce café pour faire connaître sa propre marque de café. Durant les décennies de 50 à 60, c’était le lieu habituel pour les réunions de familles ou d’amis.