Jardin

Praça de Liège
9 octobre, 2018 / ,

Ce jardin de Foz do Douro est un hommage aux héros de guerre. Il a été récemment rénové et est l’endroit idéal pour profiter de moments de tranquillité.

Jusqu’en 1914, cette place portait le nom de Largo da Monte da Luz, puisque c’était le nom de cette zone de Foz do Douro. Cependant, un épisode de guerre changea le nom de l’endroit. L’invasion allemande à Liège pendant la Première Guerre mondiale et la manière héroïque dont les habitants de cette ville belge se sont battus, ont provoqué une grande vague de solidarité à Porto et dans diverses villes portugaises. Le 8 octobre 1914 fut approuvée la proposition d’attribution du nom de Praça de Liège à Largo da Monte da Luz.

Ce jardin, connu pour sa grande tranquillité, a été récemment rénové, dans le cadre d’une intervention qui a permis de récupérer le trottoir et les deux pergolas. La fontaine dans la zone centrale du jardin a également été rénovée.

Fontainhas – Un belvédère sur la rivière
3 septembre, 2018 / ,

Très recherché á l’époque des fêtes de São João, la région des Fontainhas a un charme à tout l’année, grâce au magnifique paysage à partir duquel il est possible de contempler.

Cette vaste avenue, très proche du Ponte do Infante, est un endroit privilégié pour voir le paysage du Douro, Vila Nova de Gaia et une partie de la ville de Porto. Ici vous pouvez également voir quatre des six ponts de la ville de Porto : Pont Luís I, Pont de l’Infante, Pont Maria Pia et Pont de São João.

Les arbres et les bancs en pierre font de cet endroit idéal pour profiter de l’ombre pendant les journées les plus chaudes ou pour admirer le coucher du soleil.

Si vous voulez vous aventurer, vous pouvez descendre la raide Rue da Corticeira vers le fleuve Douro. Sur le chemin, vous trouverez des traces d’une ancienne chapelle et une usine de céramique. Ce trottoir a été parcouru par les femmes pendant des siècles qui, en venant du quai près de la rivière Douro, ont monté le coteau en transportant de lourdes balles de carqueja, une plante qui a ensuite été utilisée dans les fours des boulangeries du centre-ville.

C’est, aujourd’hui encore, l’un des quartiers les plus typiques de la ville, où résistent de forts liens d’amitié entre voisins.

Coordonnées GPS: 41.14251570487, -8.6002564430237

Jardin du Carregal
20 juillet, 2018 /

Il est considéré le dernier jardin romantique de Porto. Le pont qui traverse le lac et les arbres verts luxuriants qui l’entourent créent un environnement unique et tranquille dans une zone très fréquentée.

Construit en 1897, ce jardin a été conçu par le jardinier-paysagiste Jerónimo Monteiro da Costa. Le lac, le pont et les arbres comme les cèdres, les séquoias et les araucarias font de cet espace vert un endroit agréable pour se détendre.

Situé à côté de l’hôpital de Santo António, ce jardin rend également hommage au docteur, professeur, chercheur et artiste Abel Salazar, avec une statue du sculpteur Hélder de Carvalho.

Le nom (Carregal) vient d’une plante appelée Carrega, qui a grandi sur les rives du Rio Frio, qui est né près de Torrinha et a traversé l’endroit où l’hôpital est aujourd’hui.

Jardin de l’Infante Dom Henrique: Un hommage aux Découvertes
6 juin, 2018 / , ,

Cette place, située au cœur du centre historique, est l’endroit idéal pour se détendre entre les promenades dans les ruelles de la ville et les visites aux points d’intérêt qui entourent ce jardin.

Construit sur un piédestal, se trouve la statue inaugurée en 1900 qui a donné le nom à ce jardin. L’Infante Dom Henrique (1394-1460) était un noble navigateur et une figure importante de l’Âge des Découvertes. Il est né à proximité, à Casa do Infante.

Les rues de Ferreira Borges, d’Infante D. Henrique, de Mouzinho da Silveira et de la Bourse délimitent cette place, qui autrefois faisait partie intégrante de la clôture du couvent de São Domingos.

L’emplacement privilégié de cette place permet une vue incroyable sur les limitrophes des édifices emblématiques, ainsi que le Palais de la Bourse, le marché Ferreira Borges, l’église São Francisco et l’église paroissiale de São Nicolau.

Rue de Infante Dom Henrique, Porto

Comme arriver:

Bus: 1M, 500, 900, 901, 906, ZH, ZM, ZR et 10M

Électrique: STCP – Infante – Passeio Alegre

Quinta de Bonjóia – Um oasis de tranquillité
18 avril, 2018 /

Dominé par une maison rurale du XVIII siècle, la Quinta de Bonjóia est un ample espace, dans la zone orientale de la ville, idéal pour se relaxer et se promener en famille.

Comportant une superficie d’environ 40.000 m², la Quinta de Bonjóia se met en avant grâce à sa maison rurale qui aurait été dessinée par Nicolau Nasoni, architecte responsable de la Torre dos Clérigos  (La Tour des Clercs). Même si l’édifice principal n’a jamais été achevé, il est classé comme un monument d’intérêt public.

Le dénivellement du terrain permet de jouir d’une vue panoramique sur les espaces verts mais aussi sur la Vallée de Campanhã, encadré par le fleuve du Douro. Les jardins et la forêt font de cette propriété un lieu privilégié pour passer un bon moment.

En plus d’être un endroit agréable pour se promener et se relaxer, la Quinta de Bonjóia offre également des activités aussi variées que des cours de Tai Chi, des marchés dédiés à l’agriculture biologique ou workshop.

185 Rue de Bonjóia – Porto

Jardim do Morro – Porto vu de Gaia
9 mars, 2018 /

Plus qu’un jardin, c’est un point de vue privilégié sur le Rio Douro et sur la ville de Porto. Le Jardim do Morro, à Gaia, est un excellent lieu pour assister au Sunset ou pour faire une promenade tout en profitant du paysage.

Pour qui ceux qui sont à Porto, l’accès à ce jardin, dans l’autre côté du Rio Douro, peut se faire de métro, puisqu’il y a une gare devant, ou à pied, traversant sur le tablier supérieur du pont D. Luís.

Le jardin, récemment réaménagé occupe le lieu d’une butte qui a été détruite, pour construire une avenue liant Gaia à la partie supérieur du pont et donc à Porto.

Le jardin a été inauguré en 1927 et depuis cette époque c’est un point de vue privilégié pour observer Porto. Le lac, la grotte et les bancs de pierre, récemment placées, donnent du charme. Le réaménagement récent a amélioré les conditions de cet espace vert, avec maintenant un café et des structures de services.

 

 

 

 

Avenida da República, Vila Nova de Gaia

Galerie de la biodiversité—Centro Ciência Viva
6 février, 2018 / , , , ,

Totalement dédié à la biodiversité, la galerie de la biodiversité-Centro Ciência Viva est beaucoup plus qu’un musée. Unifiant science et art, c’est un espace moderne et pensé pour créer des expériences inoubliables. Jusqu’à la fin d’Avril l’espace reçoit l’exposition photographique Photo Ark.

Ce centre intègre le Museu de Historia Natural e da Ciência da Universidade do Porto(MHNC-UP) constituant, avec le Jardim Botânico, un des pôles de cette institution liée à l’Université de Porto. Localisé dans la mythique Casa Andersen – Lieu qui a inspiré la célèbre poétise portugaise Sophia de Mello Breyner- la galerie de la biodiversité est entouré par le magnifique Jardim Botânico, un lieu de visite obligatoire pour les amants de la science.

C’est un lieu où l’art se mélange avec la science et l’histoire naturel, stimulant l’interactivité et les expériences sensorielles. L’exposition permanente regroupe 49 produits expositives et installations, organisés en 15 thèmes principaux qui approchent différents aspects de la diversité biologique et culturel, mais d’une forme quasiment unique partout dans le monde. Dès les modèles mécaniques jusqu’aux surfaces multimédia, existent différentes formes d’introduire le visiteur en histoires sur la vie racontés à partir de la science, de la littérature et de l’art.

 

 

L’arche de Noé photographique

Jusqu’au 29 avril, la galerie de la biodiversité reçoit l’exposition photographique de National Geographic Photo ark, basé dans le projet De Joel Sartore. 10 ans auparavant, ce photographe a dessiné un objective : photographier toutes les espèces existantes en captivité, pour créer un des plus grands fichiers de la biodiversité du monde. Cette L’arche de Noé photographique prétende émouvoir le publique à se dédié à la protection des animaux plus vulnérables. Plus de 7000 espèces ont été déjà représentés et les plus belles images peuvent maintenant être vus dans cette exposition à ne pas manquer.

Informations:

Galerie de la biodiversité

Rue de Campo Alegre, n.º 1191, Porto

Horaire. De mardi à dimanche, 10h00 à 18h00

Simple billet: 5€

Place Dr. Francisco Sá Carneiro – Un jardin pour vivre l’automne à Porto
4 décembre, 2017 /

C’est l’un des espaces verts les plus récents de la ville et l’un des plus paisibles, malgré l’agitation aux alentours.

Situé dans le quartier des Antas et entouré par de nombreux cafés, idéaux pour un petit déjeuner en famille, ce jardin fut construit en 1948. Initialement, il était appelé le jardin de la Place Velasquez (peintre espagnol, 1599-1660), connus encore de nos jours sous ce nom par les habitants plus âgés de porto.

Son nom actuel – Place du Dr. Francisco Sá Carneiro – est un hommage à l’ex-Premier ministre portugais, né à Porto en juillet 1934 et décédé le 4 décembre 1980 dans un accident d’avion prés de Lisbonne.

Ce jardin de forme circulaire possède une sculpture allusive au politicien. Avec un grand espace pour se promener, courir ou faire du vélo, il possède aussi des lieux avec de l’ombre et bancs qui invitent au repos.

L’ancien stade du FC Porto (stade des Antas, qui fut démoli) était près de ce jardin, étant, les jours de match de football, un des lieux les plus recherchés de la ville.

Tous les troisièmes samedis du mois, ce jardin accueille des brocantes.

STCP: 300, 301, 305, 401, 402, 805, 806 e 8M

 

 

Le jardin de la Place de la République
17 octobre, 2017 /

Du champ militaire au lieu de loisir

Le nom officiel de cet espace est le Jardin de Teófilo Braga, mais ce jardin, situé au centre-ville, est plus connu sous le nom de Place de la République. Ce fut un centre d’entrainement militaire et ce n’est qu’en 1915 que ce lieu se transforma en un jardin public.

Quand il fut construit, en 1790, il était destiné à être un champ pour les entrainements militaires de la caserne de Santo Ovídio, un édifice qui existe encore de nos jours. Ce lieu fut aussi la scène de moments historiques, comme la Révolution Libérale de 1820, le 31 janvier 1891 (première tentative d’implantation de la République) et le 25 avril 1974.

C’est un jardin rectangulaire, entouré par des tilleuls et des chênes, avec des parterres, pelouse et des palmiers. Avec des bancs en bois pour profiter de l’ombre, ce jardin se distingue aussi par ses sculptures qui l’ornementent: Baco de Teixeira Lopes, Padre Américo de Henrique Moreira et la République de Bruno Marques qui fait référence à l’implantation de la République.

Comment s’y rendre: STCP : 202, 304, 502 et 600

 

 

Jardim do Marquês de Pombal
22 août, 2017 /

Un jardin aux multiples vies

Durant les invasions françaises, il fut une ligne de défense mais aussi ce fut le lieu où l’on payait les impôts. De nos jours, c’est un des espaces verts les plus centraux de la ville.

Durant la seconde moitié du XIX siècle, quand ce lieu gagna sa configuration actuelle, il fut désigné comme la Place de L’eau-de-vie et posséda une arène.  En 1898, il fut un espace vert, ayant été créée un parc et un kiosque à musique qui existe encore de nos jours. Le nom est un hommage au Marquis de Pombal, ministre du Roi D. José, qui eut une grande importance pour l’histoire du Portugal.

D’un autre côté au XXI siècle, avec la construction de la ligne de métro et la requalification urbaine de Porto 2001 – Capitale Européenne de la Culture – il gagna deux nouveaux éléments : il fut installé une fontaine circulaire qui, durant plusieurs années, était dressée à la Place D. João I et fut créés les accès à la station de métro, qui sont camouflés par des haies de camélias.

Sur le côté ouest, se trouve l’église de l’Immaculé Conception, construite en 1938.

Accès:

Bus STCP: 203, 206, 302, 303, 402, 701, 702, 703, 805 et 80

Ligne de métro: D