Sugestions pour Paulo Sarmento e Cunha

Sugestions pour Paulo Sarmento e Cunha

Je vis au centre-ville de Porto depuis 15 ans, depuis l’époque où le quartier était décadent et peu sûr aux yeux de la plupart, mais pas aux miens.

La Baixa do Porto a un caractère fort, avec des espaces entourés de bâtiments historiques et traditionnels. C’est là que je me promène souvent, généralement à pied ou en transports en commun.

Je connais bien la ville où je vis. J’ai découvert ses recoins au fil des années, d’où le fleuve rencontre la mer, jusqu’au coin opposé, où la ville est encore fortement marquée par l’ère industrielle d’autres temps.

Il n’y a pas beaucoup d’endroits publics dans la ville que je n’ai pas traversés, certains très vivants et qui remplissent ma mémoire.

Mais la ville me surprend toujours. Les lieux sont renaissants et rénovés, donc je me sens souvent comme un touriste dans ma propre ville.

Je serai touriste quand je retournerai à Quinta do Barão de Nova Sintra, après la récente requalification, qui lui a valu le nom de « Jardins Românticos de Nova Sintra » (Jardins Romantiques de Nova Sintra) pour retourner faire une promenade pour voir les fontaines habituelles et  comment la nouvelle sculpture de Julião Sarmento a été intégrée dans le nouveau jardin.

Ce sera également un plaisir de visiter le Parque da Pasteleira pour découvrir la transformation que subit l’ancien réservoir d’eau pour accueillir l’un des pôles du musée municipal. Je suis curieux de savoir comment l’histoire de la ville sera préservée dans les cellules d’eau successives de l’ancien réservoir.

D’habitude, mes journées commencent tôt. J’essaie de garder cette habitude les fins de semaine et de quitter la maison tôt pour profiter des matins. J’évite donc la vie nocturne et l’ambiance bar. Je préfère les cafés, et j’aime lire en plein jour. Mon préféré est Guarany, sur Av. Dos Aliados. Avec beaucoup d’Arabica, le goût du café se prolonge.

 

Quant au Restaurant, j’ai une relation particulière avec le Studio Euskalduna, sur la Rua de Santo Ildefonso. Je n’ai jamais été capable d’aller dîner là-bas. « Je suis désolé, nous n’avons pas de table », « Je suis désolé, nous sommes pleins… », sont les réponses que j’ai souvent rencontrées. J’essaierai à nouveau…

Pour écouter de la musique…, naturellement la Casa da Música.

(Visited 50 times, 1 visits today)
7 décembre, 2018 / ,
Comments

Comments are closed here.

Publicité
Instagram #heyporto
  • Mais um dos nossos restaurantes favoritos casadepastodapalmeira Com uma pequena
  • Conhecemos o Santo Burga de Lea da Palmeira por referncia
  • A street food de Taiwan est no Baos! Os pezinhos
  • De frente para o Atlntico o Belo Horizonte oferece cozinha
  • O nosso bacalhau escondido  Cerva Uma das nossas especialidades
  • Em Lisboa Ahoy  um dos cafs mais populares da
(Português) Subscreva a nossa newsletter!