Rua das Flores

Rua das Flores

Le charme historique d’une rue qui est à la mode

Récemment rénovée, c’est une des rue les plus trendy de la ville. Des restaurants, des boutiques traditionnelles et des immeubles historiques font de la Rue das Flores un point à ne pas manquer afin de connaître le véritable esprit de la ville.

La Rue das Flores a surgi en 1521, par l’initiative de D. Manuel et  à cette époque, peut-être par le fait qu’elle avait beaucoup de jardins, elle s’est appelée Rue de Santa Catarina das Flores. L’objectif était de relier la Place de S. Domingos et La Porte de Carros, une Porte de la muraille fernandine située en haut de l’actuelle Place de Almeida Garrett

Les années suivantes, de nombreux aristocrates s’y sont installés. Les demeures, signalées par des blasons et décorées par de jolis balcons, existent encore de nos jours et sont de beaux exemplaires de l’architecture civile des XVII, XVIII et XIX èmes siècles. À ne pas manquer également, l’Église da Misericórdia, de Nicolau Nasoni, qui possède une des façades barroques les plus emblématiques de Porto.

Cette rue est piétonne et pour cette raison idéale pour une promenade lente, afin d’observer les plus infimes détails, comme les boîtes d’électricité peintes avec des expressions typiquement de Porto ou les façades et les vitrines traditionnelles. Au-delà du commerce, elle a également des cafés et des restaurants, idéaux pour une petite pause.

Curiosités: 

Beaucoup des terrains où a été faite la Rue das Flores appartenaient à l’Église et dans les maisons plus anciennes il est encore possible de voir des symboles des chartes qui attribuaient la propriété à l’Évêche et au Chapitre: la roue de couteaux du martyre de Santa Catarina (sur celles qui étaient propriété de l’évêche) ou la figure de l’archange Saint Michel.

Cette rue est devenue célèbre pour un crime survenu au XIX ème siècle: le médecin Urbino de Freitas a été accusé de tuer un neveu avec des amandes empoisonnées, de manière à recevoir en héritage la fortune de son beau-père. Les cadeaux empoisonnés ont été livrés Rue das Flores et étaient destinés également à deux nièces qui vivaient là, mais qui ont survécut.

(Visited 3 159 times, 6 visits today)
14 mars, 2017 /
Comments

Comments are closed here.

Publicité
Instagram #heyporto
  • urbanphotography urbanphotography urbanporto porto portoportugal portolovers portasantigas portasdoporto batentes batentesantigos
  • Les amoureux
  • Get your fruits and veggies
  • H muito que l queramos ir a finalmente chegou esse
  • Valinhas quedasdefervena nature naturephotography nature natureza naturelovers naturelovers naturephoto heyporto
  • Couce couce portugalplaces portugalplacesphotos portugal portugal portugalovers portugaldenorteasul outono outonoemportugal
(Português) Subscreva a nossa newsletter!