La Tragédie de la Maison des Sirènes

La Tragédie de la Maison des Sirènes

Aussi connue comme Palácio da Bandeirinha la Maison des Sirènes (Casa das Sereias) – ainsi nommée due aux deux images qui sont à côté de la porte principale –  a été construite au milieu du siècle XVIII pour la famille Portocarrero.

L’édifice, un palais imposant que, même aujourd’hui se signale dans le paysage de la ville, a été construit à l’endroit du Cimetière des Hébreux et de l’ancienne juiverie. La famille, malgré sa richesse et prestige n’a pas échappé à quelques épisodes tragiques.

Le propriétaire de ce monument est mort dans un accident en bateau dans le Douro et comme il n’avait pas d’enfants, le palais a passé pour son frère.

En 1809, pendant les Invasions Françaises un groupe de populaires, convaincu que l’un des éléments de la famille était complice des français, l’a abattu dans la cour de la maison.

Les Portocarrero qui, cependant ont perdu d’autres membres de la famille d’une façon tragique, ont abandonné le palais et ne sont plus rentrés. L’édifice a été fermé jusque 1995. Il a été vendu à l’Institut das Filhas da Caridade, qu’y ont installé un collège qui est encore maintenu en fonctionnement.

(Visited 808 times, 1 visits today)
9 mars, 2018 / ,
Comments

Comments are closed here.

Publicité
Instagram #heyporto
No images found!
Try some other hashtag or username
(Português) Subscreva a nossa newsletter!