Porto Caché

Porto Caché

Les villes sont construites sur les villes. C’est une idée que les archéologues et les architectes perçoivent dans la réalité de leur travail quotidien, qui les conditionne, les motive et est à la base de l’avenir de toute ville.

Depuis que l’homme est devenu sédentaire, c’est-à-dire depuis que les troupeaux de chasseurs-cueilleurs nomades à la recherche des meilleurs terrains de chasse se sont installés de façon permanente dans les villages dont les habitants ont commencé à vivre de l’agriculture et de l’élevage, le type de logement a changé et est devenu stable, avec l’adoption de matériaux comme la terre battue, la brique, la pierre ainsi que le bois, toujours utilisé.

On le voit dans des villages aussi anciens que Çatal Hüyük (Anatolie, sud de la Turquie) ou Jéricho (Palestine), peut-être les plus anciennes villes connues, construites entre 8 000 et 7 000 ans avant J.-C., et où les constructions se sont succédées, les villes étant élargies horizontalement, mais aussi au détriment de la démolition des constructions précédentes, souvent sur la base de leurs fondations pour bâtir des constructions nouvelles.

Porto n’aura pas été différente.  Mais celui qui la survole, celui qui arrive de l’autre côté ou celui qui parcourt ses rues et observe ses maisons, n’a pas cette perception, il ne voit que ce que ses yeux capturent, les rues, les maisons, les bâtiments, les infrastructures, sans se rappeler que c’est seulement notre ville, pas celle de nos grands-parents et autres ancêtres.

Celles-ci, leurs villes, sont parfois enfouies sous les nôtres et, à l’heure où Porto vibre de sa récupération, notamment avec la rénovation de son centre historique, les signes de ces « villes » qui nous ont précédés se mettent en évidence.

Les vestiges les plus anciens se trouvent peut-être dans le bâtiment de la Rua D. Hugo, nº5, derrière la Cathédrale, où il était possible de séquencer une occupation avec des vestiges depuis le 8ème siècle avant JC, avec des maisons à plan rond. Déjà, les maisons de l’époque romaine sont superposées avec un plan carré.

Un autre exemple fantastique de la façon dont la ville a été construite est fourni par les fouilles archéologiques de la Casa do Infante, déjà dans une partie basse de la ville, dans laquelle une grande et luxueuse maison romaine et romaine tardive (IV-VI siècle) se superpose aux constructions médiévales, avec la construction des entrepôts du roi, la douane royale et la Monnaie, poursuivant son occupation et ses extensions successives pendant l’ère moderne et contemporaine.

Mais l’exemple que nous allons donner est également représentatif: dans les travaux d’un bâtiment à façades pour la rue de S. Francisco et pour la rue Nova da Alfândega, où se trouvait l’ancienne compagnie de transits AJ Gonçalves de Moraes, il y avait, dans les fouilles effectuées,  des traces de la ville du XVIIIe siècle, plus précisément le vieux quartier des thermes.

S’appuyant sur les grandes transformations urbaines inhérentes à la construction du bâtiment de l’Alfândega Nova (1860-1870), la construction de la Rua Nova da Alfândega et de la Rua Ferreira Borges, qui a entraîné la destruction du monastère de S. Domingos, le vieux quartier des thermes a été enterré sous 5 mètres de gravats.

Les fouilles ont montré une autre facette de la ville, une zone riveraine et tristement célèbre, qui a commencé dans le sable déjà décrit par Ranulfo de Granville en 1147 et, où  était situé l’un des vestiaires de la ville, à côté du guichet des bains,  Rua dos Banhos.

J’étais l’une de ces ruelles, toujours avec des bâtiments des deux côtés qui ont été exposés. L’une des maisons, devant la porte d’entrée flanquée de fenêtres à barreaux de fer, avait un patio pavé.

Dans une zone contiguë, sous un mètre environ, les fondations solides de ce qui aurait pu être l’édifice médiéval des bains publics. Les fouilles étaient terminées.

Mais la découverte de matériaux de construction romains peut indiquer la présence de traces beaucoup plus anciennes….

(Visited 55 times, 1 visits today)
9 janvier, 2019 / , , ,
Comments

Comments are closed here.

Publicité
Instagram #heyporto
  • Pita Gourmet os melhores pratos gregos chegam ao Porto Neste
  • Comea por ser tudo diferente e isso  bom O
  • Walking around in the best city in world tgfphotography porto
  • We like good details! pontedluis visitporto heyporto winterdays by inesbarreto1
  • Colgio dos SalesianosPorto brasileirosemportugal portugal turistas portoportugal portugalplaces porto timeoutporto
  • Reflexos de Inverno matosinhos matosinhoscity matosinhosportugal blackandwhitephotos blackandwithe blackandwhitephotography instablackandwhite
(Português) Subscreva a nossa newsletter!