O Porto a Penantes - Passeio

Foz Velha
13 août, 2018 /

 

Entre la rivière Douro et la mer, l’appelée Foz Velha semble parfois être une ville à part.

Habitée depuis la préhistoire, cette région fertile pour l’agriculture et la pêche invitait toujours les pasteurs, les pêcheurs et les fermiers, mais aussi les membres du clergé.

Au XIXe siècle, la Foz, qui jusque-là n’appartenait pas à la ville de Porto, a commencé à être fréquentée pour des activités de loisir, surtout pendant la saison balnéaire. Là, les familles les plus riches ont construit des maisons d’été, et peu à peu la démographie a été modifiée, et cette région a été considérée la plus noble de la ville.

Faire un tour à travers Foz Velha, est découvrir des rues étroites et des maisons centenaires, mais aussi des paysages et des coins uniques où la mer se cache.

L’auteur de la page Porto a Penantes nous présente, à travers des images, toute la beauté de Foz Velha.

PortoaPenantes/

L’art du fer forgé
20 juillet, 2018 /

En vous promenant dans Porto, arrêtez-vous pour admirer les balcons, les portes et les fenêtres et aussi pour découvrir de véritables œuvres d’art en fer forgé.

Présent dans les grands travaux, comme les ponts D. Maria et D. Luís I ou le marché Ferreira Borges, le fer n’était pas seulement utilisé dans l’architecture et l’ingénierie. Le fer forgé, parce qu’il est plus malléable, a été (et continue d’être) utilisé dans des pièces décoratives plus délicates, faites de manière artisanale avec un savoir transmis de génération en génération.

En traversant le Porto, vous découvrirez des centaines de petites œuvres d’art présentes sur les portes, les fenêtres et les balcons. Des motifs géométriques, des fleurs, des plantes et des animaux « sculptés » en fer forgé décorent les maisons, ce qui les rend uniques. Dans certains, vous pouvez même voir, parmi les dentelles de fer, la date de la construction ou les initiales de son propriétaire.

L’auteur de la page Porto a Penantes a parcouru les rues de la ville et dans cette édition partage quelques exemples de la beauté du fer forgé.

facebook.com/PortoaPenantes/

Les fenêtres de Porto
6 juin, 2018 / ,

Ils servent à profiter du paysage, mais ils font aussi partie du paysage et, vu de l’extérieur, peuvent surprendre par la beauté, l’originalité et les travails artistique.

Entouré d’azulejos et caché par des balcons de fer et des pots de fleurs ou s’ouvrant sur les rues étroites, les fenêtres de Porto ont un charme que seule une promenade tranquille et longue peut appréhender pleinement.

Les palais nobles, les grandes maisons de la bourgeoisie des siècles passés et les maisons plus petites et humbles ont en commun des fenêtres qui témoignent aussi de la vie quotidienne des différentes époques.

Les fenêtres ont servi à voir qui passait, à parler aux voisins et même pour le romance.

De nos jours, les fenêtres de Porto sont une autre excuse pour découvrir les recoins de la ville, comme a fait l’auteur de la page Porto a Penantes, qui a partagé avec les lecteurs de Hey Porto quelques-unes des photographies qui illustrent la beauté de ces éléments architecturaux.

 

facebook.com/PortoaPenantes/

Portes de Porto
18 avril, 2018 /

Les paysages et les monuments ne sont pas les seules raisons pour se promener à Porto. Il y a des détails qui méritent un second regard et quelque attention. Les portes et la forme artistique comme quelques parmi elles sont travaillées, les transforment souvent dans de vrais ouvrages d’art.

Dès Campanhã jusqu’à Foz il y a beaucoup de portes qui attirent l’attention par leur couleur , leur travail dans le bois ou par la forme comme le vitre et le métal sont travaillés.

Pendant ses promenades à pied par les rues de Por- to, l’auteur de la page “Porto a Penantes”, s’est ar- rêté pour observer et photographier beaucoup des portes les plus jolies de la ville.

Dans cette édition nous partageons avec les lecteurs de Hey quelques de ces images.

facebook.com/PortoaPenantes/

Art sur les portes
13 mars, 2018 /

Une Promenade par les rues de Porto, même pour qui connait la Ville, révèle toujours des détails surprenants. Regarder, avec un peu plus d’attention, les portes des édifices les plus anciens, peut nous donner à connaitre un art presque oublié : les battants des portes.

Avant l’invention des sonnettes, les visites se faisaient annoncer en battant aux portes. Pour faire le son audible et ne pas faire mal aux mains des visiteurs, c’est nécessaire de créer un accessoire placé sur la propre porte. Les battants sont souvent, des authentiques œuvres d’art, en représentant des mains, des fleurs et même des animaux. En usant des matériaux comme le bronze, le fer ou le laiton, les battants ont été assez populaires pendant le siècle XIX et le commencement du siècle XX.

Les sonnettes et les portes d’aluminium ont rendu cet objet presque inutile, mais il y a encore beaucoup de maisons qui n’abdiquent pas d’avoir des battants, même quand ils ne sont pas utilisés.

L’auteur, de la page Porto a Penantes a parcouru divers points de la ville et a photographie quelques des exemplaires les plus originaux; de Foz jusqu’au Centre, en passant par la zone historique, ce sont beaucoup les battants qui décorent les portes de la ville.

Quand vous vous promenez à Porto, il vaut la peine passer du temps à découvrir ces petits détails.

PortoaPenantes

Promenade – Chapelle de Fradelos
7 novembre, 2017 / , , , ,

 

“Porto a penantes” – “penantes” est une expression typique de Porto qui signifie marcher à pied – est un projet perso de Joaquim Lino, qui aime parcourir à pied et photographier quelques recoins de la ville. Tous les mois, il partagera avec les lecteurs de Hey Porto! certaines promenades, laissant des suggestions pour ceux qui visitent la ville pouvant découvrir certains secrets qui, très souvent, ni les propres habitants de Porto connaissent.

Récemment, durant l’une de ces incursions dans la ville, il entra dans la Chapelle de Fradelos, une petite église de la fin du XIXème siècle, située au carrefour entre les rues Guedes de Azevedo et Sá da Bandeira, qui généralement reste en dehors des circuits touristiques, mais qui a le mérite à être connue. Sur la façade principale et à l’intérieur il existe des azulejos de Jorge Colaço, le même auteur des azulejos qui décorent la gare de São Bento et l’église de Santo Ildefonso. Se met également en évidence son toit en stuc décoré par des médaillons au centre dorés.

PortoaPenantes